Blandine Descamps Medda, formatrice React JS chez Retengr

On se retrouve aujourd’hui pour une interview sous le thème du coding.

Après Alexia Audevart, Gaël Moussaoui, Daniel Rosenblatt et Olivier Bearn, c’est Blandine Descamps Medda qui s’est prêtée à l’exercice.

Passionnée par l’expérience utilisateur et l’accessibilité du web, notre serial entrepreneuse adore transmettre à ses stagiaires ses connaissances. Ses séances de live-coding (code en direct), ou de mob programming (programmation en groupe) plaisent tout particulièrement à ses stagiaires.

Vous souhaitez en savoir plus sur Blandine Descamps Medda ? C’est dans la suite de l’article que ça se passe !

 

Et si on en apprenait un peu plus sur vous et votre métier ?

 

Je suis Blandine Descamps Medda et je suis développeuse front-end et UX.

J’ai travaillé chez plusieurs éditeurs logiciels, en France et en Suède puis j’ai créé ma société de consulting. D’abord développeuse full-stack, je me suis peu à peu spécialisée sur la partie front-end et en particulier sur les aspects expérience utilisateur (UX).

Pour moi, l’expérience utilisateur et l’accessibilité sont des composantes essentielles du métier de développeur front-end. À l’ère de la transformation digitale, chacun doit pouvoir profiter pleinement des outils informatiques, sans difficultés.

J’aime transmettre et c’est pourquoi en parallèle des formations Retengr, j’interviens aussi à l’université de Toulouse en licence et master.

Depuis 2018, je me suis associée avec un MVP Microsoft pour créer une société de développement sur-mesure avec des plateformes low-code comme Microsoft Power Platform.

 

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

 

Comprendre l’utilisateur, analyser les problématiques et proposer la meilleure solution tant d’un point de vue technique que métier.

 

Depuis quand avez-vous rejoint Retengr ?

 

Je travaille pour Retengr depuis 2019, que j’ai connu grâce à un ancien collègue Oliver Bearn, lui aussi formateur chez Retengr !

 

ordinateur formation

 

Quelle formation animez-vous avec Retengr ?

 

J’anime la formation React JS, un framework front-end que j’utilise au quotidien depuis 2016. Véritable révolution dans le monde du web lorsqu’il est arrivé en 2013, c’est maintenant l’un des frameworks les plus plébiscités. Efficace et performant, il bénéficie aujourd’hui d’une solide communauté qui permet de garantir sa maintenabilité. C’est un framework bien adapté aux projets industriels : il est aujourd’hui utilisé par Facebook, Netflix, ou encore Airbnb.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir formateur sur ces expertises ?

 

D’abord, la difficulté de recruter et l’envie de transmettre des valeurs d’inclusivité dans le développement web.

Ensuite, j’ai découvert que cela me permettait d’être encore plus pointue sur mes expertises. Toute la phase de préparation et de mise à jour des formations nous encourage en tant que formateur à aller en profondeur sur tous les sujets et à se renouveler en permanence. C’est bon pour nous, et c’est bon pour les stagiaires !

 

Qu’appréciez-vous particulièrement en travaillant avec Retengr ?

 

Retengr crée un climat de confiance et de transparence à tous les niveaux. Côté organisation, les parties administratives comme techniques sont toujours bien préparées. C’est la garantie d’une formation sans stress, ni pour le formateur, ni pour les stagiaires, c’est top !
C’est vraiment un plaisir de travailler ensemble !

 

ordinateur, carnet, crayon, tasse

 

À quels types d’entreprises s’adresse la formation que vous animez ?

 

La formation React JS s’adresse à toutes les entreprises qui développent dans le domaine du web.

 

Quel est le dernier projet que vous ayez réalisé ?

 

Je viens de participer au développement d’un outil de gestion pour une mutuelle. Cette fois, sans React JS, nous avons créé un logiciel sans coder (ou presque !) avec Microsoft Power Apps, intégrant du Power BI pour la visualisation de données.

C’est aujourd’hui une technologie en plein essor, et très prometteuse !

 

Comment pensez-vous que toutes ces expertises techniques vont évoluer dans le futur ?

 

En 2010, l’un de mes enseignants m’avait dit que d’ici 5 ans, je n’écrirai plus de code, car tout serait automatisé… Finalement, cela va prendre un peu plus de temps, mais je pense que nous irons de plus en plus vers du low-code pour les logiciels de gestion et les plateformes web relativement simples.
Après il faudra bien que certains continuent à coder les platesformes low-code 😉

Un grand merci à notre super Blandine de nous avoir partagé avec enthousiasme son expérience ! N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir plus sur les formations qu’elle anime 🙂

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires