Rencontre avec Pierre-Mickaël Chancrin, formateur Kubernetes, CI/CD, IaC chez Retengr

Vous connaissez aujourd’hui un bon nombre de nos formateurs mais vous ne les avez pas encore tous rencontrés ! Ce mois-ci, c’est Pierre-Mickaël Chancrin, formateur Kubernetes, CI/CD, IaC chez Retengr qui s’est prêté au jeu de l’interview et a répondu à nos questions.

Passionné, notre formateur nous explique comment il accompagne nos stagiaires autour de la méthodologie DevOps avec Kubernetes, docker, Gitlab, Ansible…

Bonne lecture 😊 !

 

Et si on en apprenait un peu plus sur vous, pouvez-vous vous présenter ?

 

Je m’appelle Pierre-Mickaël Chancrin et je suis Architecte Cloud chez Micropole. Dans le cadre de l’accompagnement des entreprises dans leur transformation numérique vers le Cloud, j’aide nos clients à définir leur stratégie data et sécurité dans le Cloud.

Récemment, un de nos clients a souhaité un audit de sa plateforme Cloud et Data se trouvant dans le cloud Azure afin d’être sûr que celle-ci soit en mesure de pouvoir accueillir l’ensemble de ses projets de façon pérenne tout en étant sécurisé et respectant les bonnes pratiques des éditeurs.

De plus, ce même client a souhaité trouver une solution permettant d’homogénéiser l’intégration des flux entre ces différentes solutions telles que X3, JEDOX.

Ces questions me poussent à chercher, tester et trouver des solutions aux problématiques rencontrées par nos clients.

 

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?

 

Les questions de nos clients nous donnent de la matière pour chercher une solution, la tester afin de répondre à leurs besoins. Cela nous oblige donc à faire de la veille technologique, ce qui est vraiment intéressant et primordial dans notre métier. Nous nous devons d’être continuellement Up To Date !

 

Depuis quand avez-vous rejoint Retengr ?

 

J’ai rejoint Retengr l’an dernier afin de donner des formations sur la solution d’orchestration de containers Kubernetes. Plus récemment, j’ai donné des formations sur les solutions Docker et Gitlab.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir formateur ?

 

Donner des formations permet de se remettre en question et nous oblige à nous maintenir à jour en nous tenant informé des dernières actualités informatiques.
Cela nous permet de nous poser et d’apprendre à d’adapter nos discours à nos interlocuteurs pour faire comprendre simplement quelque chose de complexe via des exercices et des labs.

 

Interview de formateur

 

Qu’apprenons-nous dans les formations que vous animez chez Retengr ?

 

Nous apprenons à utiliser les dernières technologies aussi bien autour de la méthodologie DevOps avec Kubernetes, Docker, Gitlab, Ansible et Terraform qu’autour de la data avec Spark notamment.

 

Qu’aimez-vous le plus dans ces formations ?

 

L’interaction avec mes étudiants en formation ! C’est important que les formations données soient vivantes surtout quand nous sommes tous à distance. Pour cela, je demande à chacun d’avoir son micro allumé pour facilement échanger ainsi que la webcam car c’est important de voir l’attitude du stagiaire et si ce que j’explique est bien compris et assimilé.

Je demande régulièrement, le matin et en revenant de pause déjeuner, à un étudiant d’expliquer avec ses mots ce qu’il a compris le matin ou la veille. Cela me permet d’être sûr que ce que j’ai expliqué soit bien clair pour tout le monde.

 

Qu’appréciez-vous particulièrement en travaillant avec Retengr ?

 

La méthode d’enseignement de Denis Peyrusaubes ! Denis donne des formations depuis de nombreuses années. J’aime bien ses supports et les exercices qu’il présente. Il m’arrive d’adapter les exercices suivant la population à qui je m’adresse tout en respectant la trame de la formation.

De plus, Céline Bourreil est facilement joignable et aux petits soins avec les formateurs 😊 ! C’est assez important pour ma part vu que je suis à Lyon et elle à Toulouse.

 

Quelle est VOTRE définition personnelle de Kubernetes, CI/CD et IaC ?

 

La philosophie DevOps est avant tout une méthodologie afin que les équipes de développement et les équipes ops (systèmes) travaillent mieux ensemble toujours dans le but d’une meilleure satisfaction client.

Cette méthodologie est là pour faciliter la vie des équipes techniques :

  • En livrant plus rapidement les mises à jour logicielles tout en impactant le moins possible les utilisateurs (retour arrière facilité grâce aux déploiements via Kubernetes…).
  • En limitant les erreurs de configuration grâce à l’IaC (Infrastructure As Code) via Terraform.
  • En livrant plus rapidement des applications, des nouvelles fonctionnalités ou encore des mises à jour via des pipelines CI/CD avec Gitlab par exemple.

 

À quels types d’entreprises s’adressent Kubernetes, CI/CD et IaC ?

 

À tous types d’entreprises qui ont besoin de mettre à disposition de ses utilisateurs une solution que ce soit une application, un portail web par exemple…

 

Avez-vous des exemples d’applications concrètes de mise en place de Kubernetes, CI/CD et IaC en entreprise à nous partager ?

 

Récemment un client a souhaité mettre en place différents portails web pour ses utilisateurs. Ces portails doivent être accessibles depuis plusieurs pays. La mise à jour de ces portails s’effectue via différents pipelines CI/CD. Cela permet d’avoir un cycle de déploiement de type Dev, Recette et Prod dans différents environnements cloisonnés. Le cloisonnement des environnements est fait au travers de Namespaces Kubernetes. L’intégration des nouvelles fonctionnalités se fait via des pipelines d’intégration continue Gitlab. Le cluster Kubernetes a été poussé par Terraform afin d’éviter les erreurs de configuration et cela nous assure que les clusters Kubernetes soient déployés de manière identique pour chacun de nos clients.

 

interview 2

 

Comment pensez-vous que Kubernetes, CI/CD et IaC vont évoluer dans le futur ?

 

Actuellement la solution Kubernetes est en pleine croissance. En effet, Kubernetes est un excellent moyen de regrouper et d’exécuter vos applications conteneurisées.

Dans votre environnement de production, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de coupure de service. Si un conteneur tombe en panne, un autre doit démarrer. L’infra as code nous assure que le déploiement de l’infrastructure est toujours idempotent et nous évite les erreurs de configuration manuelle comme une case à cocher qui a été oubliée par exemple.

L’intégration en continu, nous permet de livrer rapidement de nouvelles fonctionnalités.

 

Une anecdote de formation à nous partager ?

 

Le souci lorsque l’on donne des formations à distance, c’est qu’autant on maîtrise le sujet de la formation, autant on ne maîtrise pas les postes de travail de nos étudiants ni leur connexion.

Lors de ma précédente formation, un stagiaire utilisait son PC personnel avec une vieille version de Linux. De ce fait, régulièrement, il se faisait déconnecter de Zoom et il devait régulièrement se reconnecter à la formation.

Ces différentes problématiques nous apprennent en tant que formateur à rester zen et surtout à ne pas perdre le fil de la formation tout en jonglant entre les questions des autres stagiaires, tout en reprenant l’explication pour le stagiaire qui a été déconnecté et reconnecté. 😉

C’est ainsi que se termine notre interview de Pierre-Mickaël que nous remercions chaleureusement d’avoir accepté de partager son expérience chez Retengr. Rendez-vous le mois prochain pour découvrir un autre de nos formateurs !

D’ici là, n’hésitez pas à contacter Céline pour discuter de nos formations Kubernetes, CI/CD ou IaC et peut-être participer très bientôt à une formation avec Pierre-Mickaël !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires

Blandine Descamps Medda, formatrice React JS chez Retengr

Blandine Descamps Medda, formatrice React JS chez Retengr

On se retrouve aujourd’hui pour une interview sous le thème du coding. Après Alexia Audevart, Gaël Moussaoui, Daniel Rosenblatt et Olivier Bearn, c’est Blandine Descamps Medda qui s’est prêtée à l’exercice. Passionnée par l’expérience utilisateur et l'accessibilité du...