Découvrir la méthode agile avec SAFe® (Scaled Agile Framework) en moins de 5 minutes

SAFe® ou (Scaled Agile Framework®), voilà un acronyme que vous rencontrez de plus en plus souvent et dont l’intérêt vous paraît grandissant.

Ce framework s’inscrit dans une amélioration de la méthodologie agile classique est en train de s’imposer comme un modèle de réussite dans les entreprises qui l’adoptent et dont il devient difficile d’ignorer la portée.

Cependant, et aussi intéressante soit-elle, la mise en place d’une méthode agile avec SAFe peut sembler inaccessible à de nombreuses entreprises, notamment du fait de sa organisation complexe et foisonnante.

Pas d’inquiétude, nous allons remédier à cela en moins de temps qu’il faut pour le dire, en analysant point par point les éléments qui composent et font l’essence et le succès de cette approche agile.

L’apport majeur de SAFe est de permettre de passer les pratiques agiles à l’échelle dans de grandes structures. En effet, les autres approches telles que Scrum sont très efficaces dans le cadre de petites équipes. Cependant, lorsque les membres impliqués sur un projet se comptent en dizaines, voire en centaines, il devient impossible de synchroniser toutes leurs actions.

Il n’est pas alors question de revenir à un cycle en V traditionnel mais il est néanmoins nécessaire d’intégrer de la coordination pour garantir le succès du produit.

Dans cet article, réalisons en 7 points une découverte de la gestion de projet agile avec SAFe !

 

Navigation rapide :

  1. Les différents niveaux de SAFe
  2. Les équipes agiles avec SAFe
  3. Les backlogs
  4. La cadence
  5. L’importance de la qualité dans l’agilité avec SAFe
  6. L’amélioration en continue
  7. La livraison

 

Qu’est-ce que SAFe® ?

 

Nous pourrions résumer SAFe comme :

un ensemble de modèles d’organisation et de workflow au service de l’implémentation des pratiques agile au sein d’une entreprise.

Son framework se compose d’un ensemble de connaissances :

  • des conseils structurés sur les rôles et les responsabilités de chacun
  • une méthode de planification et de gestion du travail
  • des valeurs à incarner.

De cette façon, la mise en place de l’agilité avec SAFe apporte de vraies réponses aux problématiques des entreprises qui commencent à avoir des résultats probants mais qui rencontrent des obstacles liés à la tailles de leurs équipes. Ce framework permet aux structures de grande taille de faire collaborer plusieurs équipes agile dans une démarche itérative et incrémentale.

 

L’agilité avec SAFe®, un apport de solutions aux problématiques de la méthode agile

 

Opter pour SAFe®, c’est être en mesure de coordonner et de réaliser de nombreux et importants projets de développement logiciel, soit des plateformes ou des systèmes d’information entiers.

En développant de manière massive l’agilité au cœur de votre entreprise, vous vous apprêtez également à régler des problématiques de synchronisation et de décisions financières liées à la structure budgétaire de l’organisation.

L’agilité avec SAFe permet un rééquilibrage de la cadencement budgétaire, qui est aujourd’hui annualisé dans la plupart des entreprises.

Si les équipes d’une entreprise sont à ce jour capables de livrer tous les mois (qui est la durée d’un sprint préconisée par le Scrum) et que le processus de décisions budgétaires est étalé sur une année, alors elle peut rencontrer des problèmes d’adaptabilité en cas de bouleversement budgétaire.

Cela peut prendre des proportions importantes, allant jusqu’à un décalage fort entre les équipes qui développent et livrent le produit et les équipes stratégiques qui prennent les grandes décisions d’orientation, notamment budgétaires.

C’est en ce sens que SAFe® (Scaled Agile®) est une vraie réponse à ces problématiques, apportant une vision de la façon dont elles peuvent être gérées dans des entreprises qui ne peuvent plus se contenter de quelques 5 ou 10 équipes agiles en leur sein.

 

Cependant, SAFe® tel qu’il est proposé aujourd’hui peut vous paraître un petit peu ardu à aborder. Pourtant, en analysant son contenu, vous vous rendrez rapidement compte que ce référentiel est relativement clair et que vous y retrouverez la plupart de vos repères.

Il s’organise comme un système de poupées russes, aux contenus plus ou moins optionnels selon la taille de l’entreprise.

 

Le framework SAFe pour passer l'agilité à l'échelle en entreprise

 

1 – Les 4 niveaux de SAFe (Scaled Agile Framework)

 

L’un des grands apports de Scaled Agile® est de traiter efficacement le problème de synchronisation entre de nombreuses équipes de développement.

En effet, lorsque vous avez cinq, dix ou vingt équipes de développement qui travaillent sur un même sujet ou une même application, le Scrum of scrum n’est bien souvent plus suffisant.

SAFe® vous propose une réponse qui se compose de trois niveaux supplémentaires, au-dessus du niveau Team, qui sont :

    1. le niveau Program
    2. le niveau Stream Value
    3. le niveau Portfolio.

Le premier, le niveau Program, ne livre pas des incréments de fonctionnalités, mais des features complètes sous forme d’Agile Release Train: des organisations virtuelles, formées de cinquante ou cent personnes travaillant sur une même application, sur un même domaine (c’est-à-dire de 5 à 12 équipes agiles).

Cependant, quand vous êtes dans un processus de digitalisation de votre entreprise, vous ne pouvez pas simplement embarquer des features dans des applications. Il est essentiel de prendre en compte des processus métiers complets.

Il faut être en mesure de synchroniser des dizaines d’ART (Agile Release Train) de manière à ce qu’ils livrent tous au bon moment et au bon niveau du processus itératif la valeur ajoutée pour l’entreprise.

C’est pourquoi le niveau Value stream a été créé.

C’est à ce niveau que l’on va rendre l’entreprise capable de faire quelque chose. Ce quelque chose étant bien souvent une partie de processus informatisée, dont les outils ont été développés par les ART.

Enfin, pour tous les sujets embarqués dans le projet de digitalisation, vous rencontrez un dernier niveau: le niveau Portfolio.

Vous allez alors mettre dans un backlog l’ensemble des sujets d’investissements, des grandes histoires génériques, qui vont permettre à l’entreprise de prendre des décisions et de mettre les moyens financiers sur les bons sujets. Pour agir efficacement à ce niveau, permettre aux leaders de l’équipe agile de suivre une formation au Lean Portfolio Management est un réel atout.

 

2 – Les équipes complémentaires de SAFe

 

Découvrons maintenant les rôles et les responsabilités qui sont derrière les différents niveaux que nous venons d’aborder.

 

Au niveau de la Dev Team

 

Au niveau de l’équipe de développement, vous allez retrouver l’Agile team, le Scrum master et le Product Owner, qui est celui qui représente le besoin client. Ces trois postes jouent le même rôle que dans le cadre d’une méthode agile avec Scrum.

L’intérêt de SAFe® est d’embarquer un certain nombre de rôles supplémentaires au dessus de ceux-ci, pour faire en sorte que la synchronisation de ces multiples équipes se fassent parfaitement.

 

Au niveau du Program

 

Ici, vous rencontrez quatre rôles importants:

  1. Les Business Owners, qui comprennent le besoin client, ainsi que le besoin de l’entreprise et qui sont capables de l’exprimer. Ils sont ainsi en mesure de faire en sorte que l’ensemble des équipes qui travaillent sur la problématique soient bien alignées.
  2. Le Release Train Engineer (RTE) ou “conducteur de train”. Ce titre fait référence à une personne qui organise quelque chose qui avance par étape, de manière cadencée en faisant des arrêts stratégiques, qui sont les points de livraisons. Celui-ci s’appui sur un certain nombre de rôles :
  3. Le System Architect, qui fait en sorte que le système dans lequel va évoluer la solution fonctionne bien.
  4. Le Product Manager, qui coordonne et synchronise la vision des Product Owner.

 

Au niveau de la Value stream

 

À ce niveau, vous aurez également besoin d’attribuer des rôles bien spécifiques dans une organisation agile.

Ceux-ci doivent faire en sorte que l’ensemble des ART livrent leurs fonctionnalités à des moments bien précis, dont votre entreprise a besoin pour apporter de la valeur à ses clients. On y trouve :

  1. Le Value Stream Engineer (VSE)
  2. Le Solution Architect/Engineer
  3. Le Solution Manager

 

Niveaux de SAFe : portfolio, program, solution

Les différents niveaux de SAFe

 

Au niveau Portfolio

 

Enfin, pour que tout cela fonctionne et que l’ensemble des équipes puisse être financé, un étage y est dédié au niveau Portfolio. Ces rôles spécifiques sont:

  1. L’Epic Owner, qui détient les fonctionnalités de plus haut niveau de l’entreprise.
  2. L’Enterprise Architect, qui fait en sorte que l’ensemble des constructions soient conformes aux standards qui ont été édités (standards qui se construisent d’ailleurs au fur et à mesure).
  3. Le Portfolio Manager, qui fait en sorte de prioriser les besoins et les objectifs en fonction des objectifs de l’entreprise.

 

3 – Les backlogs, ou la base de l’agilité avec SAFe

 

Les backlogs représentent le socle de SAFe®.

  1. Au niveau de base, on trouve les User Stories Backlogs, les Spring Backlog ou les Product Backlogs où est décrit le besoin.
  2. Au niveau du Program, nous trouvons un backlog de Features, de spécifications.
  3. Au niveau du Value stream, nous rencontrons un backlog de capacités, conduits par la vision et la roadmap de l’entreprise.
  4. Enfin, au niveau du Portfolio nous trouvons un backlog d’Epic où l’on va décrire les grandes fonctionnalités.

 

4 – Un moteur essentiel de SAFe : la cadence

 

Comment synchroniser de nombreuses équipes de développement sur un seul sujet ? La solution tient en un mot: le cadencement.

Pour SAFe®, il est avant tout structurant.

Un Agile Release Train doit livrer un incrément de solutions, c’est-à-dire un ensemble d’incréments de fonctionnalités qui ont été testées, agrégées et produites par différentes équipes agiles à des moments bien précis. tous les cinq sprints (cycles de développement agile) pour tenir le rythme de SAFe®.

Un sprint représente deux semaines de travail. Toutes les dix semaines en moyenne, nous trouvons donc une Release proposée par l’ensemble des Agile Release Train.

Cette cadence est imposée pour une bonne raison : il ne peut pas y avoir de synchronisation efficace de l’ensemble des équipes de développeurs fonctionnant en méthode agiles, s’ il n’y a pas un cadencement fort de la production.

 

5 – Une règle d’or de l’agilité avec SAFe : ne pas transiger sur la qualité

 

Si la qualité de production n’est pas suffisante à tous les étages de votre entreprise, une construction de ce type, aussi vaste et aussi vive, ne fonctionnera malheureusement pas.

La méthode agile insiste en effet sur le fait que la qualité soit embarquée à toutes les étapes de l’édifice : les livraisons, les realease, le contrôle ainsi que l’ensemble des rôles qui sont contributifs dans cette architecture.

Ne retenez qu’une chose: il ne peut pas y avoir de “scalabilité” si il n’y a pas de qualité embarquée dans l’ensemble du dispositif SAFe de l’entreprise.

 

6 – L’amélioration continue au cœur de SAFe

 

L’amélioration en continue (ou embarquée) est présente à toutes les étapes du développement et fait partie intégrante d’une méthodologie agile.

Nous trouvons ainsi dans SAFe® des dispositifs structurants qui vont s’assurer de retrouver à chaque étape, les grands points de feed-back et de de l’état de l’avancement qui était déjà présents dans Scrum.

La rétrospective doit être réalisée à chaque niveau, de façon à faire en sorte que chaque étage soit dans une boucle d’amélioration continue.

 

7 – La livraison de valeur

 

Il est également important de se focaliser sur la livraison de valeur au client, à tout instant : à la fin de chaque sprint, à la fin de chaque Release Train, à la fin de chaque évolution de système…

De cette façon, vous pouvez régulièrement donner quelque chose au client, utilisable le plus tôt possible dans son environnement.

Tout cela est bien sûr lié à la façon de budgétiser les développements agiles et de prendre des décisions vis-à-vis du budget.

 


 

En survolant rapidement les fonctionnalités et les bénéfices de SAFe®, vous remarquez que cette démarche est à la fois structurée et puissante.

Elle permet de synchroniser de multiples équipes agiles interagissant les unes avec les autres, les unes grâce aux autres, de façon à livrer la valeur au client le plus vite possible.

Elle offre un time to market le plus réduit possible, accompagné d’une facilité de financement également adaptée pour répondre aux besoins d’Agilité de l’ensemble de l’entreprise.

Alors maintenant que vous en avez saisi les enjeux et les bénéfices, pourquoi ne pas suivre une formation d’initiation à SAFe® et l’implanter à votre tour dans votre entreprise ?

C’est (presque) un jeu d’enfant !

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

7 conseils pour réussir une formation à distance

7 conseils pour réussir une formation à distance

Grâce aux technologies actuelles et à cause du contexte sanitaire, la formation à distance est une option pour laquelle de plus en plus d’entreprises décident d’opter pour permettre à leurs équipe de monter en compétences. Les organismes de formation, certains plus...