8 raisons de suivre une formation à Scrum, la méthode agile pour toutes les entreprises et toutes les projets

Suivre une formation aux méthodes agiles avec Scrum peut permettre à votre entreprise et à vos équipes de gagner en productivité, en qualité et en réactivité.

En effet, Scrum est un cadre de travail utilisé pour mettre en œuvre une gestion de projet agile très puissant. Il fonctionne selon une logique simple :

  1. itération
  2. Production
  3. Tests
  4. Rétrospective

La plus grosse différence avec la gestion de projet traditionnelle (dite gestion de projet “en V”), réside dans le fait qu’on en suppose pas que tout doit être spécifiée avant la phase de création (et donc que l’on ne peut plus rien modifier en cours de route).

Un développement agile va se dérouler en cycles itératifs (on réfléchit à la pertinence des fonctionnalités, leur degré de priorité, la meilleure façon de les implémenter, leur temps de création, etc) et incrémentaux (on ajoute au fur et à mesure plutôt que de tout créer d’un seul coup) : les sprints.

D’un point de vue personnel, suivre une formation professionnelle à Scrum est très utile puisqu’aujourd’hui, parmi les équipes qui fonctionnent de manière agile, plus de 80% utilisent Scrum (seule ou avec une autre méthode).

C’est donc l’assurance de s’intégrer facilement dans des processus de travail largement adoptés dans les entreprises.

D’un point de vue organisationnel, permettre à ses équipes de se former à Scrum représente un avantage de taille puisque plus de 8 entreprises sur 10 ont constaté une meilleure prévision des délais, une amélioration de la qualité des produits et une hausse de la motivation des équipes depuis leur passage aux pratiques agiles.

80% des équipes agiles utilisent Scrum et constatent une amélioration de la qualité de leurs produits.

Lisez notre article dédié si vous voulez en apprendre davantage sur Scrum (définitions, fonctionnement, applications, formations …).

Ici, découvrez 8 avantages de former vos équipes à l’utilisation d’une méthode agile avec Scrum dès maintenant en plus de ceux que nous venons d’évoquer 🙂

 

1 – Pour une meilleure gestion des priorités

 

Se former à Scrum pour mieux gérer les priorités

C’est peut-être le plus gros avantage d’adopter une méthode agile avec Scrum pour mener à bien des projets.

La majorité des contraintes liées à l’établissement d’un cahier des charges précis dès le début sont effacées. En effet, en adoptant l’agilité, on n’a plus à craindre :

  • le temps que nécessite la création d’un cahier des charges
  • l’oubli d’une fonctionnalité (qui arrive dans tous les cas, on ne peut pas penser à tout)
  • le changement d’avis du client
  • et une mauvaise priorisation.

Ce dernier point est essentiel car en utilisant Scrum, on travaille toujours sur ce qu’il y a de plus important à un instant T.

D’abord, on va créer les fonctionnalités de bases, les plus essentielles, celles qui permettent au produit de fonctionner.

Ensuite, on intègre de nouvelles choses au cours du développement logiciel, toujours les plus importantes. Et ainsi de suite, dans un nouveau cycle itératif, jusqu’à l’aboutissement de la création du produit.

En résumé, une bonne adoption de Scrum assure de toujours travailler sur ce qui est essentiel pour le client et de viser une amélioration continue.

Dès le début, il établit un ordre des priorités des tâches et des réalisations à faire. Lors des rétrospectives, il peut les modifier pour changer le contenu des sprints à venir.

L’équipe de développement peut également lui proposer de changer ses priorités si elle identifie de nouveaux besoins ou des opportunités.

En bref, permettre à une équipe de suivre une formation à l’agilité avec Scrum et de travailler selon cette logique, c’est s’assurer qu’elle mettra toujours les bœufs avant la charrue.

 

2 – Parce que les équipes de toutes les tailles peuvent utiliser Scrum

 

formation scrum pour équipes toutes tailles

Un des avantages de l’utilisation de la méthode agile avec Scrum réside dans le fait que des équipes de toute taille peuvent y avoir recours.

De la petite équipe de quelques développeurs à celle de dizaines de membres, toutes peuvent collaborer de manière agile avec Scrum !

Les limites de Scrum vont être atteintes lorsqu’il va falloir coordonner une équipe agile de centaines de membres. Dans ce cas-là, il faudrait mettre en place des dizaines d’équipes Scrum impossibles à coordonner.

C’est dans cette optique qu’est né SAFe (Scaled Agile Framework) pour passer l’agilité à l’échelle lorsque les équipes atteignent des tailles conséquentes.

Heureusement, de nombreuses logiques restent identiques à celles utiliser dans le cadre de l’application de la méthode agile avec Scrum.

 

3 – Parce que suivre une formation professionnelle à Scrum n’est pas utiles qu’aux développeurs de logiciels

 

Bien qu’il ait d’abord été utilisé dans des entreprises évoluant dans les secteurs de l’informatique et de la création de logiciels, Scrum peut être utilisé pour des projets extrêmement variés. En fait, ce framework peut être utilisé pour tous les projets de création d’un produit nécessitant plusieurs étapes.

Par exemple, des agences de marketing, le FBI et des cabinets d’architecture utilisent une méthodologie agole avec Scrum dans le cadre de la gestion de projets !

À partir du moment où une équipe doit créer un produit, elle peut utiliser le framework pour gagner et qualité et en vitesse de production.

Suivre une formation avec Scrum permet aux membres de l’équipe d’adopter une approche agile et l’appliquer de manière efficiente afin d’optimiser leur façon de gérer l’avancement du projet.

 

4 – Pour (re)motiver les équipes de production

 

Motivation

Dans une gestion de projet classique, certains développeurs peuvent se sentir relégués à un rôle purement opérationnel et peu, voire pas entendus. Souvent, leurs recommandations ne sont pas assez prises en compte par les commanditaires.

Cela peut engendrer de la frustration, du découragement et une baisse de motivation.

En leur permettant de suivre une formation à Scrum et en adoptant cette nouvelle méthode pour mener à bien les projets, les équipes de développeurs sont bien plus impliquées.

Ainsi, dans les entreprises qui ont décidé d’adopter la méthode Scrum, les développeurs sont très réceptifs à cette façon de travailler puisque 79% des équipes sont plus motivées.

En effet, l’équipe de production est pleinement associée :

  • à la définition des sprints
  • à l’estimation du temps de réalisation des fonctionnalités
  • aux tests
  • aux rétrospectives.

 

79% des managers d’équipes agiles ont constaté un regain de motivation.

 

En plus d’être davantage intégrés à la prise de décision, leurs initiatives sont écoutées (et même souhaitées). S’ils identifient une fonctionnalité complémentaire à réaliser ou un moyen plus rapide d’en créer une que ce qui est prévu, par exemple, ils sont écoutés.

Scrum offre aussi davantage de sérénité à chaque membre puisque l’information circule davantage et de manière plus horizontale.

 

 

5 – Parce qu’adopter la méthode agile avec Scrum permet d’impliquer davantage le client

 

Implication du client

Dans le cadre de la réalisation d’un produit avec Scrum, le client est bien plus impliqué dans le processus de création que dans une gestion de projet traditionnelle.

Dès le début, c’est lui qui liste les fonctionnalités qu’il souhaite avoir dans son produit (logiciel, application, site web, campagne de publicités, plan d’un bâtiment, etc) et leurs spécifications.

Ensuite, il doit leur donner un degré de priorité.

C’est de cette liste ordonnée que vont découler les premières réalisations de l’équipe de production. En interne, c’est une personne qui a pu suivre une formation de Scrum Product Owner qui représente les intérêts du client. Il va notamment transformer les souhaits du clients en user stories :

  • à qui s’adresse les fonctionnalités ?
  • Que permettent-elles de réaliser ?
  • Pourquoi sont-elles développées ?

Le client est aussi intégré aux phases de tests qui sont réalisées à la fin de chaque sprint. De cette façon, il peut vérifier que :

  • vérifier que tout fonctionne.
  • vérifier que la création du produit se poursuit dans le bon sens.
  • émettre des retours et des suggestions pour la suite.

Par ailleurs, le client peut également stopper la création du produit à tout moment puisque Scrum assure qu’il est fonctionnel à tout moment. Il n’a donc pas à attendre que le projet soit à 100% terminé pour tester le marché, par exemple, puis intégrer de nouvelles fonctionnalités dans un second temps.

 

6 – Suivre une formation à l’agilité avec Scrum pour donner naissance à des créations de meilleur qualité

 

Un des premiers objectifs de Scrum est de permettre aux équipe de production de donner naissance à des produits de meilleure qualité que dans le cadre d’une gestion de projet qui se déroule en cycles en V.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la promesse est tenue puisque selon une étude menée par Standish Group, 82% des équipes agiles ont constaté une nette amélioration de la qualité de leurs produits.

En recentrant les priorités sur le produit et les attentes du client, Scrum permet de concentrer davantage les efforts de production sur les fonctionnalités les plus essentielles d’un produit et de limiter les efforts superflus, voire inutiles.

Il en résulte des créations finales de meilleure facture et donc des clients plus satisfaits !

 

82% des équipes agiles ont constaté une nette amélioration de la qualité de leurs produits.

 

Se former à Scrum pour utiliser des méthodologies agiles en entreprise, c’est donc permettre à vos équipes de gagner en rapidité de création mais aussi faire en sorte que la qualité de leurs productions soit meilleure.

 

7 – Suivre une formation à l’agilité avec Scrum permet de passer de la gestion de projet à la gestion de produit

 

Se former à Scrum pour apprendre la gestion de produit

Appliquer une méthode agile avec Scrum permet de concentrer les efforts et l’attention de tout le monde sur ce qui est l’essentiel : le produit. D’ailleurs, dans le cadre de formations professionnelles aux méthodes agiles, on parle plutôt de gestion de produit que de gestion de projet.

Suivre une formation à l’agilité avec Scrum permet d’apprendre à travailler en fonction du but du projet : le produit. En utilisant ce framework, on réfléchit en priorité en fonction de ce que doit contenir la réalisation finale et ce qu’elle doit permettre de faire.

C’est notamment pour cette raison que le fonctionnement classique d’une méthode Scrum se découpe en sprint cours (2 à 3 semaines généralement).

Au cours de ces phases de réalisation, l’équipe est focus sur l’amélioration du produit final et pas sur le respect d’un cahier de charges contraignant.

 

8 – Parce que Scrum offre une très grande flexibilité, pour plus d’efficacité

 

Utiliser les méthodes agiles pour plus de flexibilité

Dans une gestion de projet en waterfall, il est difficile, voire impossible de s’éloigner du cahier des charges défini en amont de la production. Or, dans la majeure partie de cas, ce cahier des charges est défini très précisément.

Un grand degré de précision peut être sécurisant au début, pour l’équipe de production et pour le client (on sait où l’on va avant de partir) mais il peut devenir un frein en cours de route.

En effet, lorsqu’on utilise une gestion de projet classique, si l’on s’aperçoit qu’une fonctionnalité prévue est en fait inutile ou redondante, il faut tout de même la créer. Au contraire, si au cours de la phase de création, on s’aperçoit qu’une fonctionnalité non planifiée pourrait être utile, on ne va pas la créer sans exiger un supplément de la part du client.

Cette rigidité dans la gestion de projet peut être source de tensions entre l’équipe de production, le chef de projet et le client et donner lieu à des créations qui ne remplissent plus tout à fait leurs objectifs une fois finalisées.

En résumé, la gestion de projet classique implique de forcément se rendre là où l’on avait décidé d’aller au début, même s’il y a des travaux sur la route où que l’on s’aperçoit qu’il y a un itinéraire plus rapide durant le voyage.

En utilisant la méthode agile avec Scrum, le principe est tout autre.

On va d’abord choisir un premier check-point sur l’itinéraire vers la destination finale. Une fois qu’on y est arrivé, on fait le point et on décide quelle est la meilleure voie à suivre à partir de là, jusqu’au prochain point intermédiaire.

En d’autres termes, le client exprime d’abord les fonctionnalités essentielles qu’il souhaite avoir dans son produit en user stories (à qui sert la fonctionnalité et qu’apporte-t-elle ?) puis il les priorise.

On va ensuite créer les fonctionnalités essentielles lors d’un premier sprint puis faire une rétrospective sur celui-ci.

En fonction du bilan, on va choisir les nouvelles priorités puis les intégrer.

Et ainsi de suite jusqu’à la création du produit final … ou pas !

En effet, la souplesse qu’offre Scrum dans la création permet au commanditaire de lancer un produit non finalisé, pour tester le marché, par exemple.

De plus si à l’issue d’un sprint, le client ou les créateurs se rendent comptent qu’une fonctionnalité prévue n’est pas utile ou qu’ils en découvrent une nouvelle, elle peut être intégrée au prochain sprint.

Avec cette méthode itérative et incrémentale, le planning évolue en même temps que le produit.

La flexibilité offerte par l’agilité avec Scrum est une grande source d’amélioration de la productivité puisque selon une étude menée par Rally Software, les équipes agiles sont 60% plus efficaces et rapides à répondre au changement.

 

Les équipes agiles sont plus de 2 x plus rapides et efficaces face au changement.

 

Au final, la grande souplesse qu’offre Scrum permet :

  • de toujours choisir la voie la plus efficace.
  • d’économiser le temps que demande la création d’un cahier des charges fourni et précis.
  • d’éviter que le client doive savoir parfaitement ce qu’il ne puisse pas changer d’avis en cours de création.
  • d’éviter les tensions avec le client liées à des incompréhensions ou des changements.

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la flexibilité est source de sécurité puisque 4 entreprises sur 5 qui ont fonctionnent avec Scrum déclarent que cette façon de travailler conduit à une meilleure visibilité des projets et à une diminution des risques.

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

7 conseils pour réussir une formation à distance

7 conseils pour réussir une formation à distance

Grâce aux technologies actuelles et à cause du contexte sanitaire, la formation à distance est une option pour laquelle de plus en plus d’entreprises décident d’opter pour permettre à leurs équipe de monter en compétences. Les organismes de formation, certains plus...